30 Oct. 2017

Rapport trimestriel des chemins de fer 3|2017: Un trimestre difficile pour le trafic marchandises

Le rapport trimestriel pour le troisième trimestre 2017 confirme les prévisions: L’interruption de la ligne de la vallée du Rhin a provoqué un fort recul de la demande et de l’offre dans le trafic marchandises. La demande dans le trafic voyageurs affiche aussi un léger recul par rapport à la même période de l’année précédente.

Le trafic marchandises a fait face à un grand défi au troisième trimestre, l’interruption de la ligne de la vallée du Rhin près de Rastatt (Allemagne). Cette interruption a eu des effets à la fois sur les tonnes-kilomètres nettes mais aussi sur les sillons. Le recul par rapport à la même période de l’an dernier est particulièrement visible dans la comparaison des tonnes-kilomètres nettes, qui sont passées de 2,97 milliards (2016) à 2,78 milliards (2017). C’est un recul de 6,4%.
Le troisième trimestre confirme également la tendance déjà visible au deuxième trimestre 2017 dans le trafic voyageurs: Le nombre de personnes-kilomètres a reculé de 0,7% par rapport aux valeurs de l’exercice précédent, et s’établit à 5,13 milliards de personnes-kilomètres (en 2016: 5,17 milliards de personnes-kilomètres).
La baisse des prestations de trafic marchandises et voyageurs se reflète dans l’évolution des sillons-kilomètres. Tandis que l’on comptabilisait encore 49,6 millions de sillons-kilomètres au deuxième trimestre de 2016, ils ne sont plus que 49,1 millions en 2017. C’est le net recul du trafic marchandises qui joue ici un rôle particulier. Les sillons-kilomètres dans le trafic voyageurs restent presque stables.

Évolution du transport depuis 2014

Le recul de la performance du transport au troisième trimestre 2017 est moins accentué sur une perspective pluriannuelle. Les personnes-kilomètres sont plus élevées qu’à la même période en 2014 et 2015. Il n’est pas possible de confirmer cette affirmation pour les tonnes-kilomètres nettes en raison de l’effet de l’incident dans la vallée du Rhin. L’interruption en Allemagne étant un événement non-récurrent, une comparaison pluriannuelle pour le trafic marchandises n'est pas possible.
La performance du trafic voyageurs au troisième trimestre est toujours plus élevée que lors des deux premiers trimestres de l’année. L’effet saisonnier est moins marqué dans le trafic marchandises.

Renseignements

René Böhlen, Directeur de la Litra | 031 328 32 34
Roger Baumann, Communication UTP | 031 359 23 15
Le rapport trimestriel ferroviaire de la LITRA et de l’UTP comprend le trafic des entreprises suivantes:

  • Trafic voyageurs: Appenzeller Bahnen, BLS, FW, MGB, MOB, MVR, RegionAlps, RhB, CFF, SOB, SZU, Thurbo, Tilo, Zentralbahn.
  • Trafic marchandises: BLS Cargo, DB Cargo, DB Cargo Schweiz, CFF Cargo, CFF Cargo International, RailCare, Rheinland Cargo Schweiz.
  • Infrastructure: BLS Netz, HBS, CFF, SOB, STB, Thurbo.