En glissement annuel, les prestations de transport ont légèrement augmenté aussi bien dans le transport de voyageurs que dans le trafic marchandises au deuxième trimestre 2018. Cette hausse est en partie liée à des effets calendaires, à savoir un plus faible nombre de week-ends et de jours fériés, d’où davantage de pendulaires. La baisse enregistrée au trimestre précédent est ainsi compensée.

Durant plusieurs trimestres consécutifs, les prestations de transport de voyageurs ont reculé par rapport aux mêmes périodes de l’année précédente. Elles sont pour la première fois remontées au deuxième trimestre 2018 avec 5,08 milliards de personnes-kilomètres contre 4,99 au deuxième trimestre 2017. Cette croissance compense partiellement la légère baisse du premier trimestre, lequel comptait moins de jours ouvrables qu’en 2017. Les prestations de transport du premier semestre 2018 se situent par conséquent au même niveau que l’année précédente, mais restent inférieures aux chiffres de 2016.

L’évolution du trafic marchandises ferroviaire est quant à elle stable: après la chute de l’automne dernier, elle affiche un léger plus au deuxième trimestre 2018 par rapport à celui de l’année précédente. En effet, les tonnes-kilomètres nettes sont passées de 3,16 à 3,17 milliards. Les prestations de fret ferroviaire de la première moitié de 2018 sont ainsi légèrement supérieures à celles enregistrées sur les six premiers mois de 2017.

Les sillons-kilomètres requis pour l’offre fournie ont encore diminué. Cela est dû au trafic marchandises ferroviaire, qui a à nouveau nécessité moins de sillons au deuxième trimestre que l’année dernière. Cette évolution indique que les trains sont plus longs et plus chargés. Les sillons-kilomètres du trafic voyageurs sont quant à eux restés stables.

Vue d’ensemble

Prestations de transport

2e trimestre 2018

Évolution

Personnes-kilomètres (mia.)

5,08

+1,8 %

Tonnes-kilomètres nettes (mia.)

3,17

+0,2 %

Sillons-kilomètres (mio.)

48,9

-0,1 %

Évolution du transport depuis 2014

En comparaison pluriannuelle, on constate nettement un léger recul aussi bien dans le transport de voyageurs que dans le trafic marchandises en 2017, alors que 2016 a été une excellente année. En l’état actuel, les prestations de transport pour 2018 devraient à nouveau augmenter, mais sans atteindre le niveau élevé d’il y a deux ans.

Renseignements

Michael Ruefer, directeur suppléant de la LITRA | 079 272 51 04

Bruno Galliker, porte-parole de l’UTP pour la Suisse romande | 031 359 23 38

Téléchargement