8 Mai. 2019

Rapport trimestriel des chemins de fer 1/2019: Croissance impressionnante du trafic voyageurs

Les trois premiers mois de 2019 ont été marqués par une forte hausse des transports sur le rail. Aussi bien le trafic voyageurs que le fret ont réalisé de meilleures performances que l’année dernière sur la même période.

Le rail a déjà enregistré un record au premier trimestre 2019. C’est plutôt inhabituel. En effet, les années ont montré que les personnes-kilomètres sont d’ordinaire plus faibles de janvier à mars que durant les autres mois de l’année (voir graphique). Or, ce sont aujourd’hui déjà 5,12 milliards de personnes-kilomètres qui ont été parcourus, valeur plus généralement digne d’un troisième trimestre. En comparaison, la demande atteignait ces dernières années entre 4,84 et 4,96 milliards de personnes-kilomètres. L’aménagement de l’offre au changement d’horaire de décembre peut en partie expliquer cette croissance de 5,8 % de même que la hausse des sillons-kilomètres demandés par le trafic voyageurs.

La demande du trafic marchandises ferroviaire a elle aussi enflé. En glissement annuel, elle a crû de 1,1 % pour se monter à 3,09 milliards de tonnes-kilomètres nettes. Ce résultat est légèrement meilleur que celui des sillons du fret, ce qui signifie que les marchandises circulent par surcroît plus efficacement.

Au total, 49,51 millions de sillons-kilomètres ont été demandés sur le premier trimestre 2019, soit une augmentation de 2 % par rapport au premier trimestre 2018. La hausse est plus marquée dans le trafic voyageurs que dans le fret ferroviaire.

Évolution du transport sur le plus long terme

La croissance du trafic voyageurs est également perceptible en comparaison avec les cinq dernières années. Le nombre de personnes-kilomètres parcourus annuellement a progressé de 19,89 milliards en 2014 à 20,26 en 2018. Le record des performances de transport sur rail remonte à 2016 avec 20,53 milliards de personnes-kilomètres.

Renseignements

Michael Ruefer, directeur suppléant de la LITRA | 079 272 51 04

Bruno Galliker, porte-parole de l’UTP pour la Suisse romande | 031 359 23 38