L’effet de levier des TP est énorme pour parvenir à un transport globalement plus écologique. Seuls les quatre pour cent des émissions de CO2 de l’ensemble des transports sont imputables aux transports publics (TP). Il convient donc d'augmenter la part des TP dans le trafic global au moyen d'un plan d'action. C’est précisément cette exigence que le Conseil fédéral soutient. Vous en trouverez plus dans notre "Politique des transports en cours" en vue de la session de printemps des Chambres fédérales.