17. 08. 2020

"Les transports en chiffres" sont arrivés!

Qu'il s'agisse des propulsions neutres pour le climat, du développement du transport de voyageurs ou de marchandises ou des flux financiers, le transport public offre de nombreux thèmes passionnants facilement explicables avec des chiffres-clés. C'est exactement ce que nous faisons avec nos «Transports en chiffres». Le contenu et la présentation ont été revus dans notre dernier numéro. Nous avons discuté et élaboré de nouveaux contenus avec nos membres et partenaires. Cela nous permet d'apporter maintenant des détails sur l'évolution des billets des TP et la répartition entre les canaux de vente. Nous montrons à quel point les transports publics zurichois (VBZ) ont fait un effort afin de proposer une mobilité plus respectueuse du climat. Nous donnons aussi des chiffres actuels sur l'emploi et la valeur ajoutée des transport public en Suisse.

Ces nouveaux produits et les contenus exitants sont présentés dans une brochure au format légèrement augmenté et donc plus aéré. Les blocs thématiques sont mieux séparés et tous les tableaux avec les données détaillées sont désormais en annexe.Toutes les données des «Transports en chiffres» proviennent soit de sources officielles et publiques (par ex. l'Office fédéral de la statistique), soit d'enquêtes exclusives mises à disposition par nos membres et les différentes autorités.

Sans les transports publics, les objectifs fixés pour la Suisse en matière de climat et d’environnement dans le domaine de la mobilité sont hors d’atteinte. Le secteur des TP s’est donné comme objectif d'améliorer l'efficacité énergétique de 30 pour cent et de minimiser ses émissions de CO 2. Pour y parvenir, les autobus devront être équipés de moteurs plus écologiques. Bien qu’il n’existe jusqu’ici aucune directive à l’échelle nationale pour le développement de la composition des flottes, certaines régies de transports publics ont d’ores et déjà défini un plan de route et augmentent le nombre de bus électriques au sein de leur flotte. Nous exposons ici le développement de sa flotte visé par les les transports publics zurichois (VBZ).

En 2019, 44 % des places-kilomètres de la flotte d’autobus de VBZ ont été effectués avec une propulsion électrique. Conformément à la trajectoire visée, ce chiffre doit atteindre 81 % des places-kilomètres de VBZ en 2030.

Les conséquences de la crise du coronavirus sur les transports publics en Suisse sont sans comparaison avec celles subies par les autres secteurs économiques. À la demande des acheteurs (Confédération, cantons), une forte offre de TP a été maintenue pendant la crise du coronavirus comme en temps normal. L'offre sur certaines lignes est restée plus ou moins inchangée. Le coût pour les entreprises est ainsi resté aussi élevé, pratiquement sans changement. D'un autre côté, le Conseil fédéral a recommandé d'éviter au maximum les TP. La demande de TP s'est ainsi effondrée de 80 à 90 pour cent. L'écart est significatif entre des charges peu ou prou identiques et des recettes absentes. La stabilité économique des entreprise de transports publics a ainsi été compromise.

L'étude «L'importance économique des transports publics», commandée par la LITRA et Swissrail au cabinet d'étude Infras, a eu pour but d'examiner la chaîne de création de valeur pour le secteur des transports publics. Les «Transports en chiffres» en présentent les résultats les plus importants.

Valeur ajoutée et chiffres d'affaires dans les transports publics


Employés dans les transports publics

La crise du coronavirus a eu un impact massif sur les revenus dans les transports publics. Au cours de sa session spéciale début mai 2020, le Parlement a été actif et a envoyé une motion demandant au Conseil fédéral, en collaboration avec les cantons et les entreprises de transport, de préparer un projet de loi sur la manière de compenser les pertes de recettes induites par le recul massif de la demande. Le Parlement se penchera sur ce projet de loir dans sa session d'automne 2020.

L'évolution des recettes est devenue une question de plus en plus pertinente ces dernières années, en particulier dans la branche des TP, par exemple par la différenciation des prix. Les billets dégriffés, qui ont été lancés il y a dix ans, sont très populaires et constituent, dans certaines régions de la Suisse, un instrument efficace pour améliorer le taux d'occupation des trains et favoriser le report modal des TP. Le graphique animé suivant montre l'évolution de la vente de billets dégriffés.

Evolution de la vente de billets dégriffés

Un autre sujet très discuté sont les canaux de distribution de billets. Dans ces dernières années, les billets vendus en ligne se sont imposés. C'est ce que montrent également les derniers chiffres fournis par l'Alliance SwissPass.

Comme mentionné ci-dessus, la pandémie du coronavirus a entraîné un recul important de revenus dans les transports publics. Les transports publics en Suisse sont financés de manière très différente. Les deux animations suivantes montrent le financement de l'exploitation et de l'infrastructure des transports publics en Suisse avec des chiffres actuels.