La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à l'assemblée des membres 2019 de la LITRA

1 Oct. 2019

Un vent nouveau souffle à l’assemblée des membres 2019 de la LITRA

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a salué les membres en sa qualité de nouvelle cheffe du DETEC. Elle a expliqué l’importance qu’elle attache à une bonne coopération entre les entreprises des transports publics. Les transports publics jouent, d’après elle, un rôle central lorsqu’il s’agit de réduire les émissions de CO2 dans l’ensemble du trafic. Quatre nouvelles sociétés membres et quelques changements au sein du comité donnent également un nouvel élan à la LITRA.

Le président de la LITRA, Martin Candinas, a ouvert l’assemblée des membres par une rétrospective des quatre dernières années de la politique des transports. Il a parlé notamment de moments forts comme l’ouverture du tunnel de base du Saint-Gothard ou le non clair à l’initiative "vache à lait" pour lequel la LITRA s’était engagée avec une campagne. Martin Candinas s’est déclaré satisfait de la réponse à l’étude sur la répartition modale dans le transport de voyageurs en Suisse. Cette étude avait été commandée par la LITRA en coopération avec l’UTP (l’Union des transports publics) et l’ARE (l’Office fédéral du développement territorial) et présentée en mars.

Notre demande d’augmentation de la part des transports publics s’inscrit parfaitement dans le débat actuel pour un plus grand engagement en faveur du changement climatique. Car les transports publics sont, et cela n’est un secret pour personne, déjà aujourd’hui très respectueux du climat. Le regroupement de la mobilité et de l’exploitation presque sans émissions sont la raison d’être des transports publics. La part des transports publics dans les émissions de CO2 de l’ensemble du trafic n’est que de 4%. Un voyage en train génère 27 fois moins de CO2 que le même trajet en voiture et nécessite 6 fois moins d’énergie. Les transports publics ont donc un fort effet de levier lorsqu’il s’agit de rendre l’ensemble du trafic plus respectueux du climat. Enfin, Martin Candinas a remercié les membres de la LITRA, les associations partenaires et l’administration pour la coopération constructive qui a permis aux transports publics suisses d’être un modèle de réussite.

La partie statutaire a été consacrée aux changements qui ont eu lieu au sein du comité et à la présentation de nos nouveaux membres. Viola Amherd, ancienne conseillère nationale qui était membre de la Commission des transports du Conseil national (CTT-E) dans le comité de la LITRA, avant d’être élue conseillère fédérale, a quitté le comité. André Schär, vice-président d’Infra Suisse, a, lui aussi, quitté le comité. Brigitte Häberli-Koller, membre du Conseil des États, Christian Wasserfallen, Conseiller national, et Luzius Weber, nouveau directeur de la communication de CarPostal, sont, eux, nouveaux membres du comité.
Nous avons pu accueillir quatre nouvelles sociétés dans notre assemblée des membres. Ont rejoint la LITRA:

  • L’entreprise Busbetrieb Aarau AG (BBA): Fondée en 1955 comme association gestionnaire de 2 véhicules en location, Busbetrieb Aarau AG (BBA) exploite désormais 37 bus modernes à plancher surbaissé.
  • SIGNAL AG: SIGNAL AG fournit depuis 1946 des systèmes de signalisation, d’information et de marquage, assurant ainsi la sécurité et l’information sur toutes les voies de circulation en Suisse.
  • EPFL: L’École polytechnique fédérale de Lausanne est l’université technique-scientifique la plus cosmopolite d’Europe. Elle a été fondée comme école privée en 1853.
  • Le chemin de fer Sihltal Zürich Uetliberg (SZU): La Sihltalbahn (SiTB) a été fondée en 1892. La SZU appartient à la communauté zurichoise des transports ZVV depuis 1990. C’est l’entreprise de transport responsable du marché pour la région du Zimmerberg depuis 1995.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga était, cette année, l’invitée du forum des transports de la LITRA. Elle a, entre autres, souligné la nécessité de renforcer les transports publics. Cela ne sera possible, selon elle, qu’en combinant judicieusement différents modes de transport et différentes offres. De cette façon, il serait possible de convaincre davantage de clients de circuler en transports publics et même ceux qui ne les utilisent pas actuellement. L’extension de l’infrastructure demeure impérative et largement acceptée. Cependant, de plus en plus de projets doivent être planifiés de manière globale. Il lui est difficile de comprendre comment le contournement de Lucerne et la gare souterraine ont pu être planifiés indépendamment l’un de l’autre. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s’est également prononcée clairement sur la concurrence dans les transports publics: la concurrence n’a de sens que si la diversité et les avantages procurent au client une valeur ajoutée. Elle n’est pas une fin en soi dans les transports publics.

A l’issue de l’assemblée des membres, les quatre lauréats du Prix LITRA 2019 ont été récompensés. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a remis aux lauréats un trophée, le tout premier de l’histoire du Prix LITRA. Vous trouverez ici tous les détails concernant le Prix LITRA 2019.

Share