14 Jui. 2018

print Created with Sketch. PRINT

14 Jui. 2018

Colloque de session pour la réforme du trafic régional de voyageurs

« Réforme du trafic régional de voyageurs - quelles modifications sont nécessaires ? » tel était le titre du colloque de session LITRA du 13 juin 2018. Quelles sont les considérations fondamentales qui ont influencé le développement de la réforme et où les entreprises de transport régionales voient-elles encore un potentiel permettant d’optimiser le processus de commande. La représentante des cantons et les entreprises régionales de transport ont pris position à ce sujet.

Dans son allocution de bienvenue, le Président de la LITRA Martin Candinas a souligné l’importance du trafic régional de voyageurs en Suisse. Précisément au cours des dix dernières années, la demande a augmenté de façon disproportionnée par rapport à l’offre, l’efficacité du trafic régional de voyageurs a par conséquent augmenté. La répartition fine que le trafic régional propose doit être considérée comme un facteur de succès des transports publics en Suisse.
Christa Hostettler de la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics (CTP) a présenté deux propositions de réforme. Les bases de la consultation sur le projet ont été élaborées conjointement par la Confédération et les cantons. Les points clés de la réforme portent sur un financement concret et un processus de commande à plus long terme et mieux coordonné.
Pour Stefan Engler, Président du Conseil d’administration des chemins de fer rhétiques et membre du Conseil des Etats, une planification simultanée de l’offre pour le rail et le bus a du sens. Une procédure de commande cantonale uniquement pour le trafic de bus est considérée comme peu judicieuse. Comme son collègue Frédéric Borloz, Conseiller national et Président du Conseil d’administration des Transports publics du Chablais, Stefan Engler demande un financement flexible pour les efforts en matière d’innovation et de numérisation dans les budgets des entreprises de transport. En outre, dans le processus de commande une nouvelle vision à moyen terme avec des cadres financiers de quatre ans est nécessaire pour que les entreprises de transport soient moins dépendantes des budgets des cantons, a déclaré F. Borloz.
Le Président du Conseil d’administration du trafic régional Berne-Soleure (RBS) et Conseiller national Kurt Fluri a souligné l’importance de l’innovation pour le trafic régional de voyageurs. Aujourd’hui, les fonds ne suffisaient généralement que pour les projets phares, qui n’ont pas toujours pu être poursuivis.
La consultation sur le projet de réforme du trafic régional de voyageurs se poursuit actuellement. En particulier, la question de l’utilisation des bénéfices et des incitations sera encore approfondie. La consultation aura lieu au premier trimestre 2019. LITRA informera constamment sur l’état d’avancement de la réforme.

Le trafic régional de voyageurs a fortement augmenté au cours des dix dernières années. La demande (en pkm) a augmenté de près de 40%, l’offre de près de 30%.

Le trafic régional de voyageurs est un système finement équilibré, adapté aux besoins régionaux et qui fonctionne souvent au niveau intercantonal et en conjonction avec le trafic local et longue distance. Une réforme nécessite donc beaucoup de doigté (droit d'auteur: CTP)

Les conférenciers de la rencontre organisée durant session - LITRA du 13 juin 2018 :
Frédéric Borloz, Président du Conseil d’administration des Transports publics du Chablais et Conseiller national;
Kurt Fluri, Président du Conseil d’administration du trafic régional Berne-Soleure (RBS) et Conseiller national;
Christa Hostettler, secrétaire générale de la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics;
Stefan Engler, Président du Conseil d’administration des chemins de fer rhétiques et membre du Conseil des Etats ainsi que le Président de la LITRA Martin Candinas.