Les transports publics sont actuellement très touchés par la pandémie de coronavirus. Il faudra sûrement un certain temps pour que la situation se normalise. Quoi qu'il en soit, il s'agit dès maintenant de poser les jalons de la mobilité de l'avenir. Les modes de transport doivent être propres pour atteindre les objectifs climatiques. En même temps, l'augmentation probable de la circulation risque d'engorger davantage les rues et les voies ferroviaires. Afin de répondre aux objectifs climatiques dans le secteur des transports et de garantir une mobilité étendue et de haute qualité pour tous les groupes de la population, il faudra renforcer les TP et infléchir la répartition modale en faveur des TP. Lors de notre colloque de session du 17 juin, nous discuterons donc de la question suivante:

«L'avenir du transport de passagers:
quelles sont les perspectives des transports publics?»

Nos invités seront: Anna Barbara Remund (sous-directrice OFT), Vincent Ducrot (PDG CFF), Renato Fascuati (Président UTP) et Laurent Favre (Président CTP)